La sophrologie, une aide précieuse pour les seniors

Home/Non classifié(e)/La sophrologie, une aide précieuse pour les seniors

La sophrologie, une aide précieuse pour les seniors

On évoque souvent, d’ailleurs à juste titre, la crise de la quarantaine mais on oublie trop souvent celle de la cinquantaine. De cette dernière, je ne peux pas parler directement (!)  mais j’observe autour de moi des gens, pour certains en souffrance, en tous cas confrontés à de nombreux questionnements.

Pour ceux qui ont des enfants, la maison semble bien vide tout à coup car ces derniers ont quitté le nid familiale (à moins d’un Tanguy…) pour poursuivre des études. Le couple se retrouve alors, constatant quelquefois avec effroi que chacun a évolué dans des directions opposées et n’a, en fin de compte, plus grand chose à se dire. Le challenge est de rétablir cette complicité.

Pas toujours facile lorsque l’on a du mal à s’aimer soi-même. Les femmes sont en effet confrontées à la ménopause qui vient bouleverser  leur vie affective et physique, avec de nombreux désagréments: bouffées de chaleur, prise de poids, irritablité. De même que lors de la grossesse, le corps évolue, un corps qu’il va falloir (ré)apprendre à aimer avec ses nouvelles formes, tout en acceptant que la maternité appartienne désormais résolument au passé…

C’est également vers 50 ans que la carrière professionnelle connait un tournant. Dans certains secteurs, on est en effet considéré comme « vieux » et bon à mettre au placard, et ceci même si l’âge de la retraite augmente et même si on se croyait indispensable…La fin de la vie professionnelle est souvent vécue comme un deuil, au même titre que le divorce d’ailleurs, et on se dit qu’on est passé en fin de compte à côté de pas mal de choses.

Citons enfin la maladie et le décès de parents et d’amis chers …Pour les plus âgés, l’image de la mort devient de plus en plus présente, accompagnée d’une crainte de la dépendance et de finir seul car au fond c’est bien de cela dont il s’agit.

La sophrologie est un très bon outil pour aborder ces craintes et lutter contre l’anxiété, voire l’angoisse. Grâce à la respiration, la relaxation et diverses techniques spécifiques, la personne va pouvoir prendre conscience de son schéma corporel et de ses ressentis, là ici et maintenant sans jugement, sans interprétation, sans a priori, juste accueillir ce qui est là avec beaucoup de bienveillance. Vivre ce bonheur vital non pas dans un passé qui n’existe plus ni dans un futur qui peut-être n’existera jamais mais bien là, ici et maintenant. La technique des 5 sens est idéale pour cela et facile à mettre en pratique au quotiden. La technique de l’arbre et de l’ancrage va, quant à elle, pouvoir aider la personne à retrouver des projets, du positif dans sa vie et pourquoi pas un nouveau départ. Pour celle souffrant d’insomnie, souvent liée au stress, diverses techniques comme par exemple se visualiser en train d’aller se coucher, avec tout le rituel du coucher, pourront être abordées. Petit à petit, grâce à un entrainement régulier, ces (jeunes) seniors pourront s’approprier la méthode et envisager le futur plus sereinement, non pas à travers des lunettes roses (!) mais tel qu’il est vraiment et accueillir ainsi le miracle de la vie…

 

 

 

 

About the Author: