Dépression

Project Description

La dépression

La dépression est un trouble de l’humeur caractérisé par

  • une profonde tristesse,
  • un désespoir,
  • un manque de désir de vivre,
  • un repli sur soi,
  • une perte d’intérêt et de motivation,
  • un changement de comportement
  • et un ralentissement psychique et moteur

qui peuvent conduire dans les cas les plus extrêmes au suicide.

C’est une véritable souffrance morale invalidante qui perturbe les relations avec l’entourage familial, amical et professionnel. Elle apparaît sous forme d’épisodes plus ou moins longs. Quand la dépression se poursuit pendant au moins deux ans, on parle de dépression chronique.

La dépression est malheureusement un problème fréquent. L’INPES (Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé) estime que près de 20 % des personnes de 15 à 75 ans, ont souffert ou vont souffrir au moins une fois dans leur vie d’une dépression.

Signalons au passage les troubles bipolaires (dénommés auparavant psychose maniaco-dépressive) qui consistent en une alternance d’épisodes dépressifs et d’accès maniaques (surexcitation, hyperactivité, insomnie).

Qui est particulièrement concerné?

Un traumatisme psychique (deuil, post-partum, chômage, séparation), une maladie peuvent conduire chacun de nous à se sentir déprimé. Fréquente parmi les populations des pays industrialisés, la dépression se manifeste surtout en milieu de vie et touche deux fois plus les femmes que les hommes.

Cependant, selon une étude récente, les adolescents seraient malheureusement de plus en plus victimes de dépression. Les différents types d’addictions joueraient un rôle important dans ce nouveau phénomène : repli sur soi, manque d’exercice physique, perte de l’estime de soi.

Les signaux d’alerte :

Dans le cas de véritable dépression, au sens médical du terme, et non d’état de tristesse, plusieurs des symptômes suivants sont ressentis pendant la majeure partie de la journée, et ce, au moins deux semaines d’affilée :

  • tristesse extrême et permanente
  • perte d’intérêt
  • altération de la sexualité
  • irritabilité
  • hypersensibilité
  • troubles du sommeil : insomnie ou, au contraire, tendance à trop dormir
  • fatigue extrême même sans effort
  • troubles de la mémoire ou de la concentration
  • troubles alimentaires : perte d’appétit et de poids ou, à l’inverse, boulimie
  • sentiment de culpabilité ou de dévalorisation
  •  idées de mort ou de suicide

Comment la sophrologie peut-elle aider ?

Si la sophrologie peut prévenir les états dépressifs, elle ne guérit pas pour autant cette maladie. Cependant, en complément d’un suivi médical, les techniques de relaxation et de visualisation positives peuvent être d’excellents outils d’accompagnement.

La pratique de la sophrologie encourage à :

  • reprendre contact avec le corps
  • trouver un bien-être physique et mental
  • découvrir ses ressources
  • retrouver l’énergie et l’optimisme

Techniques :

Plusieurs techniques intéressantes peuvent être appliquées à cette problématique. Citons par exemple :

  • la respiration consciente : en sentant ce souffle parfaitement naturel, la personne se sent vivante et revient à l’instant présent. Cette respiration consciente est également très utile en cas de troubles du sommeil, elle amène un retour au calme
  • la respiration synchronique pour travailler par exemple le positif, l’énergie vitale et les capacités
  • la relaxation pour lâcher prise et (re)trouver un bien être physique et mental
  • des visualisations positives pour reprendre confiance en soi
  • la concentration sur l’objet neutre pour travailler l’attention et la concentration

Attentes :

Les mouvements, les exercices, les techniques enseignés pendant les séances sont simples et peuvent être reproduits seul à la maison. L’idée est vraiment d’aller vers l’autonomie de la personne et que celle-ci soit véritablement actrice pour combattre cette dépression.

Déroulement :

8 séances minimum sachant que le nombre de séances dépendra de l’état, du ressenti et de l’entrainement de la personne. Les séances de sophrologie se tiennent généralement à un rythme d’une par semaine. Il est recommandé de pratiquer les exercices également chez soi afin d’optimiser les résultats.

En cas de dépression, parallèlement aux séances de sophrologie, il est indispensable de poursuivre le traitement médical institué par le médecin généraliste ou le psychothérapeute.

 Pour plus d’information concernant le déroulement des séances individuelles, merci de bien vouloir cliquer sur ce lien.

Pour plus d’information concernant les tarifs, merci de bien vouloir cliquer ici.